PETITION A L’APPEL DU COLLECTIF TOULOUSAIN CONTRE LE PROJET DE LOI SARKOZY

Première mise en ligne : 4 décembre 2002

PETITION A L’APPEL DU COLLECTIF TOULOUSAIN CONTRE LE PROJET DE LOI SARKOZY

A Toulouse, 3.000 personnes par an, dont des enfants, ne trouvent pas de place dans les centres d’hébergement ou dans les lieux d’accueil d’urgence.

Pour les gens du voyage, 21 aires d’accueil sur l’agglomération toulousaine, une seule aire de trente places pour la ville de Toulouse elle-même, ce qui représente à peine le tiers des besoins.

Sur le grand Mirail, sur une population de 45.000 habitants, 40% de jeunes, aucun lieu collectif ouvert en soirée, passé 22 heures. Et à Toulouse, comme ailleurs, les prostitué-e-s sont des boucs émissaires et trois squats ont déjà été évacués violemment.

***

Le gouvernement a décidé d’entrer en guerre contre les pauvres. Le projet du ministère de l’intérieur, s’il était adopté, pourrait conduire à un Etat autoritaire et à réprimer tous ceux qui ont eu le malheur d’être rejetés au bord de la route. Parce qu’il vise, pêle-mêle, les mendiant-e-s, les sans domicile fixe, les jeunes, les gens du voyage, les prostitué-e-s, les militant-e-s qui mèneraient des actions revendicatives, ce texte institue une République où la pauvreté est constituée en délit et où la manifestation d’une révolte devient un crime.

Pour assurer la répression de ces nouvelles "classes dangereuses", il faut aussi soumettre nos libertés à l’arbitraire de l’Etat. Avant même que le ministre de la Justice s’y emploie de son côté, que restera-t-il, déjà, de celles-ci quand chacun-e de nous pourra être arrêté-e pendant une demi-heure au bord de la route à la discrétion des forces de police ? Accepterons-nous d’être, parce que simples suspects, fichés à vie dans des fichiers qui, multipliés à l’infini et croisés, recenseront dans le moindre détail notre vie quotidienne.

Lutter contre l’insécurité, ce n’est pas cela, ce n’est pas désigner les pauvres comme boucs émissaires et faire de chacun de nous des citoyens soumis au pouvoir discrétionnaire de l’État. Lutter contre l’insécurité, c’est bien sûr réprimer quand c’est nécessaire, mais c’est aussi prévenir, éduquer, rétablir partout tous les services publics, reconstruire la vie là où elle n’existe plus et rétablir les solidarités qui ont disparu. Il faut sortir de la précarité et du chômage les quelques millions de personnes qui s’y trouvent, lutter contre toutes les discriminations qui divisent les habitants de notre pays et offrir un autre cadre de vie que des quartiers devenus des ghettos où l’on survit sans espoir. Ce ne sont pas les pauvres qu’il faut combattre, c’est la pauvreté !

En présentant ce projet, le gouvernement touche à la nature même de la République. Nous ne serons plus égaux devant la loi car ce ne sont pas les "gens d’en haut" qui dorment sous les ponts ou mendient.

De cela nous ne voulons pas. Nous savons qu’aujourd’hui le gouvernement détient tous les pouvoirs, mais il a n’a pas reçu mandat de faire de l’inégalité et de l’arbitraire des règles de la République. Nous appelons tous les citoyen-ne-s à le dire à leurs député-e-s et à le manifester publiquement.

Les premières organisations signataires à TOULOUSE

ATTAC, CCPS (Association tziganes solidarité), Emmaüs, Association Goutte d’Eau, Association Griselidis, Info sectes Midi Pyrénées, ISLEA, Ligue des Droits de l’Homme, Mix-cité, MRAP, Observatoire du mouvement social 31, Ras l’front, Stop Racisme 31, Vidéo ¾, FSU, G 10 - Solidaires, SNPES PJJ, SUD-Services Publics 31, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, UD CGT Les Alternatifs, LCR, Les Verts, Motivé-e-s, Mouvement des Radicaux de Gauche, Parti socialiste, Parti communiste

Faites signer cette pétition et renvoyez là à : "L’atelier du droit" - 20, rue Sainte Ursule - 31000 TOULOUSE

Nom Prénom Adresse Signature

Actualités

Assemblée Générale de Motivé-e-s / 22 octobre 2008 //
Marre de la récup’ à 2 balles autour de Motivé-e-s ! //
Municipales 2008 : rassemblement ! //
Solidarité avec la famille Tordet //
Motivé-e-s que faites vous aux municipales 2008 ? et autres questions...

Des infos

1er mars à Toulouse : Journée d’action des Enfants de don Quichotte //
Handicap : des situations d’urgence sociale à l’abandon ! //
Un projet de décret limitant les possilités de recours devant les Tribunaux Administratifs pour les plus précaires //
Uni-e-s contre une immigration jetable - Rassemblement 13 mai à Toulouse //
Venez tou-te-s à l’Assemblée Générale de Motivé-e-s vendredi 7 avril à 18:30

CREDITS 

Site sous SPIP