samedi 16 octobre manifestation 11h 30 place du Capitole pour la libération de Stéphanie et contre la logique carcérale

à propos de Stéphanie, la jeune mère de famille dont le nouveau-né a été retrouvé mort le 22 mars 2004 à Toulouse

http://www.ifrance.com/lesamisdestephanie/

Première mise en ligne : 4 octobre 2004

Stéphanie, la jeune mère de famille dont le nouveau-né a été retrouvé mort le 22 mars 2004 a été mise en examen pour infanticide le 29 mars 2004 et placée en détention provisoire le 29 avril 2004 alors que les causes de la mort du nouveau-né étaient encore inconnues. Un rapport d’expertise anatomo-pathologique des poumons de l’enfant mort-né a été rendu au mois de juillet. Ce rapport a été effectué, à la demande de la juge d’instruction en charge du dossier, par un professeur de la faculté de médecine. Il décèle à l’analyse microscopique des tissus pulmonaires une "présence de liquide amniotique" et une absence de "stigmates pouvant évoquer une asphyxie ou une suffocation".

Ce rapport vient définitivement fermer la seule piste existante de mort provoquée volontairement et devrait logiquement orienter l’enquête vers la thèse accidentelle. En effet, l’inhalation de liquide amniotique est une cause importante de mort à la naissance. Pourtant 7 semaines après la remise de cette expertise officielle, Stéphanie est toujours accusée de meurtre et elle est toujours en prison. L’institution judiciaire sait maintenant que cette jeune femme a été victime d’une tragédie épouvantable. D’après les médecins, y compris les experts nommés par la juge d’instruction, elle a subi un important traumatisme psychique qui nécessite des soins appropriés. Quelle est alors la signification du maintien en détention ? L’État français a-t-il une si grande haine des femmes en souffrance et des mères de famille victimes de dépression qu’il les considère a priori comme des criminelles ? Ou bien est-ce la personnalité, le mode de vie et l’engagement politique de Stéphanie qui ne conviennent pas ?

Dans tous les cas il s’agit là d’une affaire gravissime dans une société qui se veut démocratique.

Les amis de Stéphanie

Actions, annonces et Comptes Rendus ( CAs et AGs )

CR du CA du 7 septembre 2004 //
le 29/02/04 : Prochaine AG Motivé-e-s !! //
CA du 24 juin 2003 //
CA du 20 mai 2003 //
AG Motivé-e-s mardi 10 juin à 20h

2001-2005 : on y est allé-e-s toutes et tous

Soyons des million-e-s ! Samedi 18 mars à 10:30 place Arnaud Bernard //
RESF : Manifestation Mercredi 1° Février à TOULOUSE //
Festival Origines Contrôlées du 26 novembre au 3 décembre 2005 //
Journée "Intermittent-e-s" : lundi 14/11 au TNT //
Fracture Coloniale

Les Diversités 2 mille 2

Images 6 //
Images 5 //
Panoramas //
Images des Diversités //
Images 4

Organisation interne : week-end de travail des 11-12 janvier 2002

TRANSMISSION DE SAVOIRS & RYHTME DE TRAVAIL //
Atelier n° 3 : L’information en interne //
Le local et la fonction de Fabien. //
Compte-rendu réunion du groupe Immigration, droits politiques... //
COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL « FACE AU DISCOURS SECURITAIRE »

Législatives 2002 : puisque c’est ça, on y va !

Communiqué de presse après le premier tour (11 juin 2002) //
Législatives 2002, les candidat-e-s : Christine //
Législatives 2002, les candidat-e-s : Salah //
Législatives 2002, les thèmes de campagne : Démocratie //
Législatives 2002, les thèmes de campagne : lnsécurités

forums 2001-2003

Les Etats Généreux : desserrons l’étau ! //
Test Etats Généreux //
Que faire avec des élu-e-s alternatifs dans un conseil municipal ? //
Les CLAE (Centres de Loisirs Associés à l’Ecole) //
Tribune libre

FSQP

Forum Social des Quartiers Populaires //
Forum Social des Quartiers Populaires les 22, 23 et 24 juin 2007 à Saint-Denis //
L’affiche du Forum Social des Quartiers Populaires //
Tou-te-s à Saint-Denis //
Le 09 juin 2007, le FSQP est à Reynerie

Les commissions de 2001

puisque c’est ça, on y va ... la campagne municipale 2001

CREDITS 

Site sous SPIP